Chronique : Dôme (Tome 1)

Bienvenue sur une nouvelle chronique ! Hâte d’en savoir ?

Titre : Dôme

Auteur : Stephen King

Maison d’édition : Albin Michel

Nombre de pages : 620

Résumé : Un matin d’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Jim Rennie, premier adjoint de Chester Mill, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran d’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…

Mon avis

Il y a quelques semaines, j’ai décidé de me lancer dans les romans de Stephen King, un auteur très populaire. Comme première lecture, quoi de mieux que Dôme, une duologie qui me semblait très intéressante.

Et je peux déjà vous dire que j’ai adoré le premier tome.

Je l’ai commencé alors que j’étais en vacances dans le New-Jersey, dans une vieille cabine de camping grosse comme ma poche, un soir d’orage. Même si j’ai étalé ma lecture sur plusieurs semaines à cause du manque de temps, j’ai adoré mon premier Stephen King, et je suis prête à vous en parler pour que vous le lisiez également !

Ce roman se déroule dans la petite ville de Chester’s Mill, dans le Maine. Un beau jour comme les autres, un espèce de dôme transparait apparait autour de la ville, brusquement, coupant tout contact avec l’extérieur. On suit donc différents habitants qui tentent par tous les moyens de sortir du Dôme et d’autres citoyens qui profitent de la terreur des gens pour leurs coups bas.

Ce qui est génial avec ce roman, c’est qu’on suit beaucoup de personnages différents. On a donc plusieurs points de vue d’une même situation et l’auteur s’arrange pour ne pas nous perdre. Au début, il y aura beaucoup de prénoms à retenir, mais je peux vous assurer que vous allez rapidement les retenir.

Vous vous attacherez à chaque personnage, même si on a assez à beaucoup de points de vue différents. Malgré leurs défauts, l’auteur nous les présente avant tout comme des humains et ça nous permet de les comprendre, de les aimer. Enfin, pas tous ! Je ne peux pas vous garantir que vous allez vous attacher à Big Jim, Junior ou encore Georgia, mais vous allez au moins comprendre ce qui les pousse à agir comme ils le font. L’auteur effectue un vrai travail derrière ses personnages, et c’est on ne peut plus agréable !

King a un style d’écriture particulier, fluide mais parfois très cru. Il y aura d’ailleurs quelques scènes violentes, écrites avec précision, c’est pourquoi je déconseille ce roman aux plus sensibles. Violence physique, verbale, viol seront entre-autre abordés. D’ailleurs, ces scènes s’intègrent très bien au récit ; parfois, l’auteur met de la violence seulement pour choquer, mais ici, elles ont un but bien précis et font avancer l’histoire.

Ce premier tome de six cents pages vous captivera du début à la fin par ses rebondissements inattendus, ses retournements de situation incroyables, ses personnages complexes et son écriture remplie de suspense. Toutefois, il y a quelques longueurs vers le début et la fin du roman qui sont à déplorer. C’est là le seul défaut que je peux reprocher à cette merveille qu’est Dôme.

Il ne me reste plus qu’à lire le deuxième tome et je pourrais vous parler de mon avis global sur cette duologie. Mais que nous réserve le grand Stephen King ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s