Chronique : Menel Ara (duologie)

Aujourd’hui, je vous parle d’une duologie publiée chez Inceptio Éditions. Il s’agit d’une science-fiction, mais elle se concentre plus sur le côté politique de la société de Menel Ara.

Titre : Menel Ara T.1 et T.2

Auteur : Vincent Dionisio

Genre : Dystopie/science-fiction politique

Nombre de pages : 400 chaque tome

Maison d’édition : Inceptio Éditions

Résumé :

Bienvenue à Menel Ara, la cité aux deux étages, rongée par les complots et les luttes de pouvoir, une abomination architecturale au carrefour de son Histoire.Quelque part dans la Basse-Ville, un homme essaie de rassembler ses idées. C’est une journée particulière. Et pas dans le bon sens du terme.Lorsqu’il lève les yeux, il voit la Haute-Ville, ce deuxième étage où les Grandes Familles ont élu résidence et d’où elles gouvernent la cité selon leurs propres intérêts. Il a toujours connu Menel Ara sous cette forme et il la méprise pour cela. Son frère, lui, y a plutôt vu une opportunité.Deux hommes le bousculent sans lui prêter attention. Ils parlent de quelqu’un qu’ils appellent F. Il connaît ce nom. Mais, comme beaucoup de ses concitoyens, il préfère ne pas y penser et s’en tenir éloigné.Un peu plus loin, il croise deux femmes habillées de robes. D’un coup d’œil, il remarque qu’elles arborent le même tatouage. Un triangle vert, au niveau du poignet. Ce sont des Putras, des disciples de Suryena. Décidément, cette cité n’a rien d’ordinaire.Mais l’homme n’a pas le temps d’y penser. Il est pressé. Aujourd’hui, il enterre son père.

Pour l’acheter, c’est par ici !

Mon avis

Il s’agit à la base d’un gros roman divisé en deux tomes, alors j’ai décidé d’attendre de tout lire avant de donner mon avis. Si la première partie est plus introductive, la deuxième se révèle riche en révélations et en actions. Si vous pensiez, après la lecture du tome un, que l’auteur ne serait pas sadique, détrompez-vous ! L’auteur est bel et bien un sadique, comme les autres auteurs Inceptio ! J’ai été surprise à de nombreuses reprises dans la dernière partie du récit.

On suit plusieurs points de vue, que ce soit de Gael, des gens de la Basse-Ville ou de la Haute-Ville. On fait la connaissance avec les Putras, une secte organisée autour d’un seul homme manipulateur, et des Martyrs, des terroristes réclamant l’égalité à grands coups d’attentats. Il y a également les membres des sept Familles, dans la Haute-Ville, qui semblent au bord de l’implosion. Tout s’écroule…

La politique n’est vraiment pas mon genre de roman. Donc je ne savais pas trop à quoi m’attendre de cette science-fiction tournant autour de la politique et pourtant… j’ai beaucoup aimé ma lecture ! Le style d’écriture est très fluide, les descriptions nous plongent très vite dans le bain. Attention à ne pas vous attacher trop vite aux personnages, il se pourrait qu’ils disparaissent plus vite que vous ne le pensez…

Ce roman nous montre la complexité de la politique. Les non-initiés peuvent très bien comprendre de quoi il s’en retourne, la lecture n’est en rien indigeste. Vous apprécierez cette lecture qui s’apparente à un jeu d’échecs. Au début, les différentes actions ont peu d’ampleur, mais plus la partie avance, plus les répercussions se font sentir. Plein de messages vous attendent au détour de cette lecture, êtes-vous prêt ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s