Chronique : Le Voleur de Baisers

Hello, me voici pour vous donner mon avis sur mon premier L.J. Shen !

Titre : Le Voleur de Baisers

Auteure : L.J. Shen

Genre : Dark Romance

Nombre de pages : 400

Maison d’édition : Hugo New Romance

Résumé :

Elle ne lui était pas destinée.

Être la fille d’un parrain de la mafia italienne de Chicago fait de la toute jeune femme une personne à part. Francesca va vite le découvrir que son avenir qui semblait tout tracé va être bouleversé par un homme qu’elle ne connaissait même pas.
Depuis son plus jeune âge, elle rêve d’épouser un homme qu’elle connaît depuis toujours : comme elle, il appartient à une famille criminelle ; ils s’aiment et ont la même vision de la vie.
Mais le sénateur Wolfe Keaton a d’autres projets pour elle. Cet avocat a une revanche à prendre sur la famille de Francesca et il a bien l’intention de l’utiliser comme un pion dans la partie d’échec qui l’oppose au père de la jeune femme. Pour cela, il veut en faire son épouse.
La voilà obligée d’oublier tous ses projets, celui qu’elle est sûre d’aimer, sa liberté.
Wolfe estimait avoir pensé sa vengeance jusque dans les moindres détails. Mais il a sans doute sous-estimé Francesca et les sentiments qu’elle lui inspire.

Mon avis

L.J. Shen est une auteure qui passe beaucoup sur Bookstagram en ce moment, et c’est pour cette raison que j’ai voulu découvrir un de ces romans. J’y suis allée avec Le Voleur de Baisers, puisque le résumé me tentait énormément. De plus, je n’ai appris que tardivement que c’était une Dark romance ; c’est assez soft, mais le mariage est arrangé et un peu toxique pendant les 200 premières pages. Même les lecteurs moins fans de la dark romance peuvent pleinement apprécier la lecture.

Lorsqu’on pense à la mafia, on pense aux films des années 80, aux filatures dans les rues sombres de New York. Vous n’aurez pas de ça ici. Le Voleur des Baisers représente la mafia de notre époque ; elle s’infiltre dans la politique, dans les galas, dans les entreprises, avec discrétion. Bien sûr, il y a quelques poursuites, quelques affrontements, mais tout est raconté selon notre époque, et c’est d’un réalisme satisfaisant.

Dès le début, on est confrontés aux magouilles de ce monde. Francesca, jeune fille d’un parrain de la mafia de Chicago, est promise à son meilleur ami et entrevoit un bel avenir avec lui. Mais tout change du tout au tout lorsque son père la promet à Wolfe Keaton, un jeune sénateur non corrompu. Wolfe est froid et peu agréable, tout le contraire de son amoureux, mais Francesca n’a rien à dire. Son père, et maintenant son fiancé, contrôle sa vie. Sans oublier que ce fameux sénateur semble en vouloir à mort au père de Francesca…

J’ai adoré les relations entre les personnages, la relation entre les deux protagonistes qui évolue de façon superbe. Les rebondissements ne sont pas trop nombreux ni irréalistes, c’est tout à fait ce à quoi je m’attendais pour le monde de la mafia de nos jours. On s’attache même aux autres personnages, qui n’ont pourtant pas une place si importante dans le roman.

L’auteure a une superbe plume. Je me suis tout de suite laissée envoûter par son écriture, ses descriptions. Elle a su me faire vivre mille et une émotions, et me transporter. C’est définitivement une auteure à relire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s