Chronique : Ugly Love

Hello !

Aujourd’hui, on se retrouve pour la chronique d’un roman de Colleen Hoover, une auteure qui arrive à me mettre dans tous mes états à chacun de ces romans.

Titre : Ugly Love

Auteure : Colleen Hoover

Genre : Romance dramatique

Maison d’édition : Pocket

Nombre de pages : 400

Résumé : Tate, 23 ans, emménage provisoirement chez son frère à San Francisco. Lorsqu’elle tombe littéralement sur Miles, le voisin d’en face, l’attirance, réciproque, est immédiate.
Si le beau pilote de ligne aux yeux bleu caraïbe refuse catégoriquement toute attache, Tate n’a pas le temps pour la passion… Alors, pourquoi ne pas se laisser séduire ? Leur liaison est torride et leur arrangement parfait, tant que sont respectées les deux règles de Miles : ne pas parler du passé, ne rien espérer du futur…
Mais le cœur peut-il suivre d’autres règles que les siennes ? L’amour, même quand il n’est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ?

Mon avis

Nous faisons la rencontre de Tate et Miles, l’attirance physique est immédiate entre eux. Deux règles s’imposent à eux : ne pas parler du passé et ne rien espérer pour le futur. Mais bien évidemment, ce genre de relation ne fonctionne jamais. Ce qui était supposé n’être qu’une relation purement charnelle se transforme vite en sentiments… des deux côtés.

Colleen Hoover ne fait encore une fois passer par toutes les émotions possibles. Si on suit le point de vue de Tate la plupart du temps, il y a quelques chapitres du point de vue de Miles, six ans plus tôt. Ces petits retours dans le passé sont poignants, émouvants. On sent la tension et le drame arriver et on stresse jusqu’au moment fatidique. Vraiment, l’auteure a super bien géré l’atmosphère pesante.

Le récit est bien écrit, fluide, super bien écrit, rempli d’émotions. Les dernières pages m’ont fait verser quelques larmes. Cette lecture aurait été parfaite s’il n’y avait pas eu les 5 dernières pages… NONNNNNNNN ! Ceux qui ont lu le roman le comprendront, mais la fin est non seulement trop rapide, mais également très irréaliste si on prend en compte le passé de Miles et les deux mois à peine de relation des personnages. Pourquoi tout précipiter et gâcher la belle évolution des personnages pour faire une fin à la Disney ?

Bref, j’ai adoré ce roman, même si la toute fin (épilogue) est décevante. C’est une romance agréable, pas trop axée sur le sexe, et qui nous fait passer par un tas d’émotions !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s