Chronique : Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noel

Hello !

Aujourd’hui, on parle de mon dernier gros coup de coeur, une romance de Noel signée Valentine Stergann ! Puisque j’ai adoré deux de ses romans, j’ai décidé de tenter ma chance avec celui-ci. Je n’avais jamais lu de romance de Noel (ni vu de films sur ce sujet), mais je savais que j’étais entre bonnes mains avec Valentine. De plus, comme je participe au concours Fyctia romance de Noel et que le grand prix est justement une publication chez Hugo Poche, j’ai voulu en savoir plus.

Titre : Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noel

Auteure : Valentine Stergann

Genre : Romance de Noel

Nombre de pages : 450

Maison d’édition : Hugo Poche

Résumé :

Et s’il suffisait de quelques flocons de neige pour réparer les coeurs ?

Malgré un quotidien bien huilé, Irène a l’impression de passer à côté de son destin. Alors, quand elle apprend que la vieille amie de sa grand-mère lui lègue sa maison en Angleterre, elle n’hésite pas et saute seule dans le premier avion, direction Charlestown.

À l’aube des fêtes de fin d’année, elle démarre une nouvelle vie avec de nouveaux voisins : un septuagénaire loufoque, une pétillante serveuse… mais surtout Rudolph, solitaire et bourru, veuf depuis deux ans. Aussi attirant qu’agaçant, cet homme des cavernes se maintient tant bien que mal au-dessus des flots grâce à son fils.

Et si l’étincelante Irène réussissait à le faire sourire à nouveau ? Et si c’était ça, la magie de Noël ?

Pour l’acheter, c’est par ici !

Mon avis

Valentine nous emporte encore une fois dans son univers bien à elle. Elle nous fait rencontrer des personnages différents, mais ultra attachants ! Il est impossible de les détester, vraiment (enfin, mis à part un certain personnage que vous rencontrerez vers la fin de l’histoire). Irène et Rudolphe nous font tout de suite fondre. Il est intéressant que les deux personnages principaux soient dans la fin trentaine, ça fait changement et, franchement, les problématiques sont différentes des autres romances avec des plus jeunes personnages.

Irène veut des enfants. L’horloge biologique tourne et plus les années passent, plus elle se sent coincée. Son copain de toujours finit par la lasser… alors, lorsqu’elle aura l’occasion de déménager loin de cette vie morne, elle la prendra ! Elle fera la rencontre de voisins sympathiques, mais parfois mal léchés, et passera le plus beau Noel… enfin, on l’espère !

Encore une fois, Valentine nous offre une romance douce et teintée de sa petite touche d’humour. Son humour n’alourdit pas le roman, mais le rend encore plus agréable à lire ; on ne peut s’empêcher de dévorer le roman ! On rit des maladresses des personnages, on verse quelques larmes puisqu’il y a un peu de sadisme (bien sûr) et on sourit face à cette romance tout mignonne.

Cette romance de Noel m’a convaincue. En ces temps plus difficiles, je n’ai pas pu voir ma famille ni mes familles puisque les rassemblements sont interdits au Québec, mais j’ai pu vivre un peu de cette magie de Noel en lisant ce magnifique roman. Je vous conseille à tous et à toutes !

Un commentaire sur “Chronique : Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s