Chronique : Plus jamais

J’ai découvert Coleen Hoover avec la série Hopeless il y a quelques années et j’avais bien aimé. Alors, je me suis laisser tentée par un autre roman de cette auteure. Je n’ai pas lu les deux dernières lignes du résumé avant de commencer ma lecture et je n’avais donc pas compris qu’il s’agissait d’une romance avec un fond de violence conjuguale.

Titre : Plus jamais

Auteure : Colleen Hoover

Genre : Romance dramatique

Maison d’édition : Hugo Romance

Résumé :

Ce sont ceux que nous aimons qui peuvent nous faire le plus de mal.

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ?

Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence.

Est-ce que l’amour peut tout excuser ?

Mon avis

Je vous préviens, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps pendant les 50 dernières pages et je ne suis pas du tout du genre à pleurer. Pourtant, cette histoire m’a touchée, vraiment touchée. On fait la rencontre de Lily qui vient de perdre son père violent, qui battait sa femme. Elle n’arrive pas à pardonner à sa mère son silence et son inaction ; ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’elle aussi va tomber dans le piège…

Elle fait la rencontre de Ryle, un jeune neurochirurgien brillant, intelligent, mais surtout blagueur et gentil. Le coup de foudre est immédiat entre eux. La vie les réunira pour le meilleur… et pour le pire.

Quand on fait la connaissance de Ryle, on ne se doute pas un instant de ce qu’il fera subir à sa douce. Il n’a pas de passé sombre, pas de tendances violentes ; il a tout d’un bon gars. C’est pourquoi il va être difficile pour Lily de s’en détacher. Ryle est l’opposé des conjoints violents qui emprisonnent leurs femmes et leur font subir un enfer. Mais Ryle peut être violent lorsqu’il est en colère et, ça, c’est inacceptable.

Ce récit est gorgé d’émotions puisque ce personnage est extrêmement nuancé et, surtout, réaliste. Les hommes violents ne sont pas tous des monstres, mais ce n’est pas une raison pour rester près d’eux et subir l’enfer. Ça m’a fait mal au coeur parce qu’on s’attache tellement à Ryle ! Et surtout, ça m’a fait penser à grand-mère qui subit de la violence conjugale (plus verbale ces dernières années) depuis près de 50 ans et qui n’arrive pas à s’en défaire parce que son mari l’a isolée de la société entière. C’est une bataille au quotidien.

Bref, cette romance (parce que, oui, il y a de la romance) m’a beaucoup touchée. La plume est magnifique, l’histoire prend aux tripes… Vraiment, je vous la conseille. C’est une histoire qui doit être découverte et partagée puisque c’est une réalité que beaucoup vivent. Par contre, prenez des mouchoirs, vous allez pleurer !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s