Chronique : Si belle, Sybille

Hello ! Aujourd’hui, on se retrouve pour un énorme coup de cœur.

Titre : Si belle, Sybille

Auteure : Valentine Lalande

Maison d’édition : Hugo New Way

Genre : Roman pour adolescents

Nombre de pages : 355

Résumé : Sybille se trouve moche, fade, inintéressante. Elle rase les murs du lycée pour ne pas se faire remarquer. Chaque jour, elle tente de sourire à son reflet dans le miroir, mais lorsque sonne sa première heure de cours, elle remet son masque d’adolescente solitaire ignorée par ses camarades. En secret, elle observe Soren, le type du dernier rang qui passe ses journées à griffonner sur un carnet.
Lorsque leur professeur de Littérature les soumet à un exercice d’écriture en binôme, elle espère bien tomber sur celui qui l’envoûte depuis le collège.
Malheureusement, le sort en décide autrement. Et c’est la pétillante Sofia, sa meilleure amie aussi généreuse en formes que de caractère, qui tombe sur Soren. La banale Sybille se retrouve à devoir travailler avec Samuel, qui décroche de loin la palme du pire crétin de la classe. Arrogant, imbu de lui-même et redoublant pour la deuxième fois… L’exercice littéraire risque de ne pas être une partie de plaisir.
À moins que… Et si Samuel l’aidait à prendre confiance en elle et à faire craquer le mystérieux Soren ?

Pour l’acheter, c’est par ici !

Mon avis

Dès que j’ai vu que ce roman était disponible au Québec, j’ai foncé dessus. J’ai été conquise par le roman Start Again de la même auteure (Plume du Web), alors je voulais absolument me procurer ce nouveau roman à la couverture splendide. De plus, comme il traite de la confiance en soi, c’était une lecture tout à fait appropriée pour moi.

Je ne suis pas fan des romans pour adolescents. Lorsque je lis, je veux m’évader dans un autre univers et le lycée/école secondaire, c’est une époque que je ne veux pas nécessairement revivre. Pourtant, ce roman a su m’étonner dès le premier chapitre. Les personnages qu’a créés Valentine sont infiniment attachants et humains. Je n’ai qu’un an de plus qu’eux, donc c’était très facile pour moi de m’attacher à eux.

Chaque personnage manque de confiance en lui d’une façon différente. Je me suis identifiée à pas mal tous les personnages. Les jeunes adultes manquent souvent de confiance en soi et je ne fais pas exception à la règle. Personnellement, la maladie m’a fait perdre beaucoup de confiance en soi et c’est difficile d’en acquérir. Ce livre m’a donc fait beaucoup de bien et, qui sait, peut-être m’aidera-t-il à m’aimer davantage ?

Le style d’écriture de Valentine est superbe. Il y a quelques expressions françaises qui m’ont surprise, mais la lecture reste incroyablement fluide et agréable. L’auteure arrive à nous faire glisser dans la peau de ses personnages à l’aide de changements de points de vue fluides. Je suis ressortie de cette lecture avec un grand sourire, malgré une fin un peu sadique. C’est un roman à découvrir. Je préfère ne pas vous en dire plus parce que c’est un roman aux multiples facettes à découvrir. Sachez que vous ne serez pas déçus !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s