Chronique : Marquer les Ombres

Hello ! Aujourd’hui, on parle de la duologie Marquer les Ombres, de Veronica Roth.

Titre : Marquer les ombres, deux tomes

Auteure : Veronica Roth

Résumé du tome 1 : Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un « don », un pouvoir unique.

Cyra, soeur du tyran qui gouverne les Shotet, et Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables. Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s’aider… ou décider de se détruire.

Mon avis

Il y a quelques années, lorsque Marquer les Ombres est sorti, je me suis précipitée dessus. En effet, la série Divergente a bercé mon adolescence, alors je voulais absolument découvrir un autre roman de l’auteure.

Il faut dire que Marquer les Ombres est extrêmement différent de la première saga de l’auteure. Cette duologie est plus concentrée sur la fantasy/science-fiction et on a même le droit à de la politique dans le deuxième tome. On se concentre moins sur la romance et il y a deux points de vue (puis 3 dans le tome 2). Bref, aucune ressemblance avec Divergente !

L’histoire suit donc deux personnages, Akos et Cyra. Pas de bad boy ici, mais un garçon (Akos) doux, gentil malgré les épreuves qui l’assaillent. Cyra, elle, est la soeur d’un tyran et est torturée ; un beau personnage brisé, mais qui va arriver à se battre pour ses convictions !

J’ai trouvé le premier tome très bien, c’est mon tome préféré. J’ai adoré voir la relation se construire entre Akos et Cyra, et j’aurais même aimé qu’il y ait plus de rebondissements dans ce début. Quant au deuxième tome, il est plus long et contient plus de longueurs, avec moins d’action. Il est davantage dans la politique, sans que cela ne soit indigeste. Mais j’aurais aimé qu’il y ait un peu plus d’actions et moins de dialogues par moments. Ces longueurs ne m’ont pas poussée à abandonner le roman, loin de là, mais ma lecture a été moins agréable.

En revanche, j’ai beaucoup aimé le fait qu’on passe à 3 points de vue dans le tome 2, avec un autre point de vue qui ajoute beaucoup. Les révélations sont juste énormes ; je ne m’y attendais pas du tout ! Et la fin est bien trouvée, même si j’aurais aimé en savoir plus sur le personnage de Eijeh, resté en retrait vers la fin de la duologie.

Bref, le tome 2 a bien conclu cette duologie, malgré quelques longueurs. Il ne m’a pas autant plu que le tome 1, mais cet univers m’a bien divertie, en fin de compte !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s