Interview : Li_mona_de

Aujourd’hui, on parle avec une auteure wattpad (bientôt éditée !) que j’aime beaucoup, soit Li_mona_de !

– Peux-tu te présenter ?

Je suis une toute jeune auteure qui écrit sous le nom de Li_mona_de sur Wattpad. Mon véritable prénom est Mona, d’où le jeu de mots de mon pseudo. Je serai étudiante en Histoire à la rentrée et je suis une passionnée. Une passionnée d’écriture, de lecture, de dessin, de théâtre et d’équitation qui manque de temps pour s’adonner à toutes ces activités. Rien de plus qu’une passionnée, donc.  


– D’où te vient la passion de l’écriture ? Depuis quand écris-tu sérieusement ?

J’écris depuis toujours. J’écrivais déjà à l’école primaire et lisais mes ébauches, maladroites et criblées de fautes, à mes petits camarades de l’époque. Depuis, après dix années d’écriture, les petites histoires d’une dizaine de pages ont laissé place à des intrigues plus conséquentes et des projets plus concrets. J’écris tous les jours depuis quatre années maintenant et ça n’a que nourri ma passion pour l’écriture. J’écris avec la même passion que lorsque j’étais enfant, c’est la seule chose qui est restée identique.  

  • Pourquoi s’être inscrite sur Wattpad ? Qu’est-ce que cette plateforme t’a apporté ?

Je ne me rappelle plus exactement pourquoi. Mon inscription date de plusieurs années et je m’étais probablement créée un compte pour la lecture. La plateforme m’a beaucoup apportée. J’y ai fait des rencontres formidables et les critiques, qu’elles proviennent d’échanges d’avis ou de concours, m’ont permis de progresser. J’ai pu remettre en question des pans de mes intrigues, ma narration, mes dialogues, tout. Je dois énormément à Wattpad et si j’ai pu avoir des expériences plus mitigées, ça ne peut entacher ces quelques belles années sur cette plateforme. J’ai aussi pu me construire, souvent très difficilement, un adorable lectorat dont les avis me sont très précieux. J’y puise une grande part de ma motivation. 


– L’un de tes romans, Near The Sky, est sous contrat d’édition. Comment t’es-tu sentie lorsque tu as appris la nouvelle ?

Comment je me suis sentie ? J’ai pleuré. Ah oui, de vraies larmes et pas qu’un peu. J’ai pu compter sur ma très chère jumelle pour immortaliser l’instant. Pour être honnête, je n’y croyais pas. J’ai envoyé Near the sky sur un coup de tête, sans grand espoir de réussite. J’ai cru à une erreur lorsque j’ai reçu le mail d’acceptation. C’était un rêve d’enfant qui se réalisait et mon premier contrat restera un moment que je n’oublierai pas.  

– Parmi tous tes romans, y en a-t-il un que tu préfères ? Pourquoi ?

Oh, question difficile ! Ils possèdent tous une place différente dans mon cœur. Near the sky, par exemple, m’est précieux parce que j’y couche une part de mon ressenti. J’y parle du coming out, de l’acceptation et de la construction de soi. Ce sont des messages importants à mes yeux. Instincts est mon plus vieux projet. Je l’ai commencé au début de mes années collège et la saga a vécu de multiples transformations et réécritures (je garde chaque version précieusement). Ce projet a donc une place importante à mes yeux. Au diable les anges est mon premier gxg et est un défi au niveau de son intrigue, je creuse beaucoup l’action alors que ce n’est pas quelque chose que je pense maîtriser. Cœurs en cage est un projet moins ambitieux, plus un défouloir, je dirais. Si je devais donner ce que je pense être le plus abouti de tous mes projets, je pense que je citerais Longue vie au roi. C’est un des premiers romans où je trouve mon intrigue réussie et où je pense avoir mis le doigt sur un bon équilibre. C’est une histoire qui me tient très à cœur et que je pense un cran au-dessus de ce que j’ai pu proposer avant.  

– As-tu prévu de faire éditer (ou même auto-éditer) tes autres romans ?

Oui. J’aimerais les proposer tous, mais j’attends de finir les sagas (en particulier Longue vie au roi, puisque j’ai la trame précise en tête) avant de me lancer pour ces projets. Je suis cependant en train de mener une réécriture pour Cœurs en cage, une histoire dont l’écriture a bien deux ans et qui mérite un bon nettoyage. J’espère pouvoir l’envoyer à plusieurs éditeurs d’ici septembre. Ce serait l’idéal. Pour le reste, ce n’est pas encore pour dans l’immédiat, mais je repère déjà quelques maisons d’édition sympathiques qui pourraient m’intéresser.  

– Quelle est l’étape la plus difficile pour toi pendant la création d’un roman. Pourquoi ?

Je dirais que rien n’est vraiment facile. Pour ma part, je pense avoir plus de mal à relier les points d’intrigue entre eux. J’ai souvent des éléments précis en tête, mais leur donner un ordre logique, les rendre cohérents et les enchaîner est parfois plus difficile que le reste. J’ai aussi parfois peur des temps morts dans mes intrigues et la conception de celle-ci, sachant que je suis incapable de faire un plan et de lui suivre, est souvent très compliqué pour moi. Ce sont des choses plus compliquées que d’autres dans la conception d’un roman à mon humble avis.  


– Sur quels projets travailles-tu en ce moment ?

Je travaille donc sur la réécriture de Cœurs en cage de manière assez intensive puisque j’aimerais l’envoyer courant du moins de septembre. Je me concentre également sur le deuxième tome de Longue vie au roi qui approche déjà de la fin en à peine quelques cinq mois d’écriture et sur le second tome d’Instincts qui avance plus doucement, mais je suis enfin lancée, ce qui est plutôt rassurant pour une saga de cette envergure. Enfin, j’écris (et approche enfin du terme de) Cueillir les étoiles, une fanfiction Harry Potter qui s’implante durant la seconde guerre mondiale. Instincts est donc une saga fantastique plutôt complexe qui met en lumière la guerre perpétuelle du Bien contre le Mal à travers des divinités et des humains. Des humains qui sont au service de ces Dieux et qui combattent en leur nom. Un résumé grossier pour dresser les grandes lignes. Longue vie au roi est une médiévale fantaisie sans dragons ni créatures surnaturelles, mais avec un roi, Lyssandre, qui n’a jamais convoité le trône. Il est forcé de succéder à son père au décès de ce dernier et va implanter la marque d’un pouvoir nouveau. Ce sont les projets qui occupent mes pensées en ce moment, bien que je commence déjà à réfléchir à d’autres romans, dont deux qui en sont déjà à un stade de recherches bien avancés. Autant dire que j’ai encore du pain sur la planche et de la matière à travailler ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s