Chronique : La Faucheuse (série)

Hello !

Aujourd’hui, on parle d’une série de livres que j’ai adoré ; La Faucheuse !

J’ai d’ailleurs récemment appris que Neal Shusterman fait partie de la communauté noire américaine… encourageons les artistes de cette magnifique communauté !

Alors, j’ai lu les deux premiers tomes il y a quelque temps et le troisième tome, je l’ai dévoré la semaine passée. J’ai quitté cette merveilleuse série avec grand regret… mais au moins, j’ai un autre roman de l’auteur, Dry, dans ma PAL, alors je me console.

Résumé du tome 1

Les commandements du Faucheur : Tu tueras. Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation. Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue. Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

« MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement (« glané ») par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité. Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux… »

Mon avis

J’ai tout de suite été embarquée par l’idée principale du roman et le concept des Faucheurs. L’idée peut sembler d’abord grotesque et impossible, mais l’auteur arrive à amener le concept de façon crédible et hyper organisée. J’ai aimé le fait que malgré l’éradication des maladies, on pense à l’équilibre du monde et à la surpopulation. Et bien évidemment, comme dans tout aspect de la société, il y a des gens qui abusent du système (les Faucheurs mécréants).

L’auteur a rapidement réussi à me faire accrocher par les retournements imprévisibles et son sadisme hors-pair. À aucun moment je ne me suis dit qu’il exagérait, tout concordait, à mon avis, dans cet univers… pas si lointain que ça, finalement !

On commence à suivre Citra et Rowan, deux jeunes apprentis d’un Faucheur. Les deux veulent devenir Faucheur, mais un seul ne peut atteindre ce poste… et lors de l’épreuve finale, tout ne se passe pas comme prévu. Le Faucheur disparait, et l’un des deux apprentis se charge par la suite de punir les Faucheurs corrompus. Mais le mal ne s’éteint jamais. Lors d’une rencontre importante sur une île sacrée des Faucheurs, un terrible accident arrive… Ce qui nous mène au tome 3, alors que le Thunderhead, l’intelligence artificielle, s’éteint. J’aimerais tant en dire plus, mais je ne peux pas vous spoiler. Alors, ce qu’il y a à retenir, c’est que cette série est remplie de rebondissements et prend des directions auxquelles on ne s’attendait vraiment pas.

On s’attache à des personnages et on déteste d’autres persos. L’auteur a même réussi à créer une religion en lien avec le refus de la technologie, et il la met beaucoup au premier plan dans le troisième tome, sans que ce ne soit trop présent.

Je dois avouer que 150 pages avant la fin, je n’avais aucune idée comment l’auteur pourrait conclure avec brio la série… et il l’a pourtant fait. Je m’attendais à tout, franchement tout, mais certainement pas à cette fin. Elle a beau être satisfaisante, elle m’a détruite de l’intérieur. Je m’étais tellement attachée aux personnages que j’ai eu énormément de difficulté à retenir mes émotions. Et encore aujourd’hui, j’espère secrètement qu’il y aura un autre tome, même si elle n’est pas nécessaire.

Bref, pour moi, ce n’est pas seulement une série pour jeunes adultes de science-fiction. C’est une série très bien construite avec des personnages attachants, un concept super, des retournements incroyables, un suspense énorme et… pas de romance ! À découvrir à tout prix.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s