Chronique : Player One

Hello ! On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique sur l’une de mes dernières lectures.

Titre : Player One

Auteur : Ernest Cline

Genre : Science-fiction

Nombre de pages : 400

Maison d’édition : Michel Lafon

Résumé : Nous sommes en 2044, et la Terre n’est pas belle à voir. Les ressources manquent et les conditions climatiques sont catastrophiques. Comme la majeure partie de l’humanité, Wade Watts passe son temps dans l’Oasis, un monde virtuel où chacun peut faire et être tout ce qui lui chante. Pour oublier la réalité. Oublier les coups de sa tante qui l’a adopté et la misère dans laquelle il vit. Et comme la majeure partie de l’humanité, Wade rêve d’être celui qui décrochera le ticket gagnant de la grande loterie.
James Halliday, le créateur de l’Oasis, est mort quelques années auparavant sans laisser de successeur. Pour décider du sort de sa fortune, il a créé une véritable chasse au trésor qui guidera les plus rusés vers l’énigme finale. Battre des records à Pac-Man, réciter par cœur des paroles de Devo, ou trouver les failles des jeux vidéo cultes : voilà l’unique moyen d’accéder à son héritage colossal.
Des centaines de personnes ont essayé, en vain. Joueurs invétérés ou grands organismes mondiaux corrompus, tous s’y sont cassé les dents. Wade se dit qu’il serait peut-être capable de relever le défi. Et il résout la première énigme. Mais l’aventure ne fait que commencer, car d’autres joueurs se joignent à la partie. Ils ne reculeront devant aucun meurtre ni aucune trahison pour obtenir la victoire. Wade n’a plus d’autre choix s’il veut survivre : il doit gagner.

Pour l’acheter, c’est ici !

Mon avis

Ayant bien aimé le début du film Ready Player One, mais n’ayant pas eu l’occasion de le terminer, j’ai décidé d’acheter le roman à la base du film. Moi qui suis fan des romans de science-fiction, j’étais sûre de ne pas être déçue. Et maintenant ? Je ressors de cette lecture un peu mitigée, mais j’ai tout de même passé un bon moment de lecture.

Si vous avez vu le film, oubliez ça, le roman est tout à fait différent. Il y a les grandes bases ; l’OASIS et la chasse à l’oeuf, mais les épreuves pour y accéder, les clefs, les portails, les péripéties et les rebondissements sont différents. Et je comprends le réalisateur du film de s’être éloigné un peu de la trame parce que ce roman contient ÉNORMÉMENT de références. L’auteur est un vrai geek, passionné des années 80. Il y a beaucoup de références à la musique, aux jeux vidéos et aux films de cette époque et ça devient parfois indigeste. Ça ne nuit pas nécessairement à la compréhension de l’histoire, mais l’auteur se concentre beaucoup trop sur les références, au lieu de développer les émotions des personnages.

Il reste que l’idée du roman est géniale. J’aime beaucoup l’idée d’un monde virtuel parallèle premièrement ; on peut aller à l’école là-bas, mais aussi affronter des monstres et gagner des points et des armes ! Pour une fan de jeux vidéo comme moi (mais tout de même une amateure…), j’ai beaucoup aimé. Et puis, le principe de la chasse à l’Œuf, organisée par l’un des créateurs de l’Oasis désormais décédé… c’est dément. Parce que les indices sont quasiment impossibles à déchiffrer et c’est ce qui rend cette chasse au trésor si intéressante. Les personnages se confrontent à des murs et ne trouvent pas les indices en deux secondes.

Par contre, ce qui est dommage, c’est que l’auteur se concentre beaucoup sur l’Oasis (le monde virtuel) et assez peu sur l’univers technologique de la vraie vie. On sait qu’il y a une partie très pauvre et une autre très riche, mais c’est assez survolé ce qui est dommage. L’auteur se concentre beaucoup sur l’action et les références, et quelques points importants sont mis de côté, ce qui est génial.

Finalement, la fin est un peu décevante. Le personnage réussit sa quête et le roman finit là ; on ne voit pas les conséquences sur la vie du personnage, qui sont probablement énormes !

Bref, pour moi, ce fut une lecture agréable de par son originalité, mais on sent que l’auteur est un peu dans sa bulle et quelques points manquent donc d’approfondissement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s