Chronique : ST : Darkness on the Edge of Town

Aujourd’hui, je vous parle d’une lecture personnelle ! Mon avis sera moins loin que d’habitude, mais je vous conseille absolument cette lecture.

Titre : Stranger Things – Darkness on the Edge of Town

Auteur : Adam Christopher

Genre : Thriller/roman policier

Nombre de pages : 601

Maison d’édition : Lumen

Résumé :

La préquelle de la série événement, exclusivement en roman !

Fêtes de fin d’année, Hawkins, 1984.

Le shérif Jim Hopper n’a qu’une envie : profiter tranquillement de son premier Noël en compagnie de celle qui est désormais sa fille adoptive. Mais la jeune Onze a d’autres projets. Malgré les protestations de Hopper, elle remonte un carton étiqueté  » New York  » de la cave, et l’assaille de questions : pourquoi le shérif a-t-il quitté Hawkins toutes ces années avant ? Pourquoi ne parle-t-il jamais de cette période de sa vie ? Et malgré ses réticences, Hopper entame l’histoire de la nuit à New York où, pour lui, tout a changé…

Été, New York 1977.

Le jeune policier commence une nouvelle vie après plusieurs années passées au Vietnam. Une vie de famille harmonieuse avec sa femme et sa petite fille, un tout nouveau poste d’enquêteur au NYPD… Tout semble aller à merveille jusqu’à une série de meurtres étranges, très ritualisés, qui lui sont en plus aussitôt retirés par le FBI. Furieux, le jeune homme décide d’enquêter quand même, et infiltre sous couverture un gang des rues. Mais bientôt, une immense panne de courant plonge la ville entière dans le noir… des ténèbres bien plus profondes que ce qu’aurait pu imaginer Hopper.

Stranger Things – Darkness on the Edge of Town lève le voile sur les événements qui précèdent la célèbre série des frères Duffer, et suit les aventures de l’un des personnages favoris des fans de la série, le shérif Jim Hopper, confronté au célèbre black-out de 1977 à New York.

Pour l’acheter, c’est ici !

Mon avis

Je dois l’avouer, je suis une IMMENSE fan de Stranger Things, moi qui n’aime pas vraiment les séries. De la science-fiction et de l’horreur, c’est en plein mon genre de trucs !

De plus, Hopper est l’un de mes deux personnages préférés de la série, alors quand j’ai vu ce roman sur son passé, je me suis jetée dessus ! Et pour être honnête, en voyant le résumé, je m’attendais à plus… sombre. Le résumé nous promettait d’en savoir plus sur le passé de Hopper, ce qui est faux en fin de compte. On en sait plus sur une de ses enquêtes effectuées à New-York, mais on n’en sait pas plus sur son passé dans la guerre du Vietnam, ni ce qui s’est passé avec sa femme et sa fille. Du coup, le résumé promettait un peu du rêve !

Mais j’ai pris énormément de plaisir à lire cette belle brique de six cents pages. Voir Hopper mari, père et inspecteur, c’était très beau ! Surtout que le récit est entrecoupé de quelques retours au présent et on peut lire quelques beaux passages entre Hopper et Eleven. Et malheureusement pour moi, j’attends avec plus d’impatience la saison 4…

Bref, comme Eleven n’était pas encore dans la vie de Hopper en 1977, ce roman n’est pas un roman d’horreur/science-fiction, mais un policier. Tout commence avec des meurtres, une enquête et ensuite… on va plus loin ! Je ne vous en dirais pas plus, mais c’est un récit haletant, qui vous fera tourner les pages avec grande impatience, j’en suis sûre.

Sur ce, je retourne à mes services presses !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s