Chronique : Inoubliable Symphonie

Aujourd’hui, on parle de mon service presse d’Inoubliable Symphonie. J’aimerais avant tout remercier la maison d’édition et l’auteure de m’avoir fait confiance pour ce service presse.

Titre : Inoubliable Symphonie

Auteure : Wendy Baqué

Genre : Romance/Drame

Nombre de pages : 228

Maison d’édition : Plumes de Mimi éditions

Résumé :

Nous vivons dans un monde où aimer qui l’on veut n’est pas acceptable à cause d’une trop grande différence d’âge, de revenu financier ou de rang social. Un monde où la musique reste parfois incomprise, où la beauté fait défaut. Un monde où les apparences sont trop souvent trompeuses.

Avant, je croyais que le sens de la vie, c’était la musique. Mon professeur m’a montré que l’amour pouvait aussi valoir la peine d’être vécu. Alors, je l’ai aimé, envers et contre tout. Je l’ai défendu, j’ai cru en lui, je me suis perdue.

Grâce à Rudyard, cet homme au regard tendre et aux valeurs nobles, j’ai pu réaliser mes rêves les plus controversés. L’espace d’un instant, nous nous sommes croisés, nous nous sommes aimés. Nous, qui vivions dans des mondes parallèles.

Notre histoire est celle d’une petite étoile en plastique phosphorescente, d’une enquête policière, de parents désabusés, de normes sociales chamboulées, d’opéra rock révolté, de drogue surdosée, d’amour rejeté et d’amitié à toute épreuve.

Pour l’acheter, c’est ici !

Mon avis

Alors, j’avais déjà lu ce roman à deux reprises alors qu’il était disponible sur Wattpad (j’y avais fait quelques corrections). Et quand l’auteure nous a appris qu’il allait être publié par une maison d’édition, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion de le relire et le chroniquer. Mais pourquoi relire ce roman pour une troisième ?

Parce qu’il en vaut la peine.

Ayant lu les trois romans de Wendy Baqué (Les Vents de l’existence, auto-édité, et The Danger of the Lights, sur Wattpad), je suis familière avec sa plume. Une plume belle, simple et efficace. L’auteure sait manier la plume pour nous frapper en plein cœur quand il le faut, tout comme nous offrir des moments de douceur inestimables.

Mais ce qui la caractérise vraiment, c’est le fait qu’elle aborde des sujets tabous, qu’on n’ose pas aborder, dans ces romans. Et c’est le cas dans Inoubliable Symphonie. L’auteure ne nous offre pas une romance passionnée érotique entre une élève et son prof de musique, loin de là. On assiste au début de la relation de deux individus avec une certaine différence d’âge, une relation très mal vue par la société. On assiste à l’éclosion des sentiments de deux personnes d’univers diamétralement opposés. Et… je ne veux pas vous spoiler, mais le dénouement de tout cela est marquant.

Inoubliable Symphonie n’est pas seulement une romance, mais un magnifique roman de remises en question.

Parce qu’en effet, les sujets tabous ne manquent pas. La drogue, les jugements, les stéréotypes. Difficile de vous en dire plus sur ce sujet, je ne veux pas vous spoiler, mais lisez attentivement les passages consacrés à l’enquête policière ; ils sont poignants. June dénonce une réalité malheureusement omniprésente dans notre société.

Et surtout, Wendy Baqué ne va pas dans l’exagération pour dénoncer certains comportements de la société. L’Histoire, bien qu’elle puisse en surprendre quelques-uns, est douce et réaliste. On n’essaie pas de nous faire entrer une réalité dans la gorge, on nous montre simplement des réalités que la société essaie de cacher aux yeux de tous.

Les personnages, quant à eux, sont irrésistiblement attachants. J’ai beaucoup aimé le fait d’avoir leurs deux points de vue face à cette situation. On peut bien voir l’évolution de leurs sentiments et c’est très agréable. De plus, l’auteure nous donne un accès privilégié à leurs pensées. On apprend à les connaitre, à anticiper leurs réactions et leurs paroles ; impossible de ne pas s’attacher à Rudy et June ! On se glisse facilement dans leur peau et lorsqu’une scène émotionnelle surgit, on ne peut s’empêcher d’avoir les larmes aux yeux (parole d’une fille qui ne pleure jamais).

Bref, Inoubliable Symphonie est un magnifique roman qui s’attaque avec brio à des sujets tabous, sans être agressif. On se laisse transporter par la superbe plume de l’auteure tout en dévorant les chapitres à une vitesse hallucinante. On découvre le monde de la musique, de l’excellence, mais aussi quelques recoins plus sombres… qui peuvent être fatals.

Ce roman est à lire absolument pour être déstabilisé, surpris et pour passer un excellent moment. À lire pendant ce confinement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s