Chronique : Une baignoire de sang

Hello !

Aujourd’hui, je vous parle de mon dernier service presse lu, soit Une baignoire de sang.

Titre : Une baignoire de sang

Auteure : Béatrice Hammer

Genre : Suspense/roman policier

Nombre de pages : 308

Maison d’édition : Alter Real

Résumé : Pourquoi Julie, jeune pigiste talentueuse, est-elle morte, les veines ouvertes, dans sa baignoire ? Et qui est donc Mina, cette jeune fille asociale, qui vit dans la rue depuis le jour de ses 18 ans, et dont les proches semblent mourir les uns après les autres ?
Gloria Basteret, enquêtrice à la Crim, va tout faire pour répondre à ces questions. En plus de son enquête, Gloria doit supporter les exigences de son nouveau chef qui la déteste, s’occuper seule de ses deux enfants, veiller au bien-être d’un cheval nain… et rêverait de réinvestir une vie amoureuse trop longtemps négligée. Ceci l’amène à user de méthodes peu orthodoxes, sans prendre la mesure des dangers qu’elle fait courir à ses proches, en particulier à ses enfants.
Dans ce roman noir plein de suspense, Béatrice Hammer bouscule les clichés et met en scène des personnages aussi attachants qu’originaux.

Pour l’acheter, c’est ici !

Mon avis

Lire une histoire de meurtre et de complots pendant le confinement… c’est en plein mon genre ! Malgré mes tendances légèrement sadiques, j’ai décidé de commencer la lecture de ce bouquin dont le résumé m’intriguait beaucoup. Et je l’ai dévoré en deux jours !

Le cadavre d’une jeune journaliste est retrouvé, le corps intoxiqué aux médicaments et les veines ouvertes. Suicide ou meurtre ? C’est Gloria, une policière et mère monoparentale, qui est affectée à l’enquête… et elle ne sera pas de tout repos. Entre ex-conjoint malade, espionnage, histoires de famille, magouilles et action, ce roman vous tiendra en haleine jusqu’à la toute dernière ligne.

En aucun cas, pendant ma lecture, je n’ai deviné les retournements de situation, ce qui a rendu ma lecture imprévisible et addictive. Je ne pouvais que tourner les pages (virtuellement, bien sûr) rapidement pour savoir au plus vite ce qui allait arriver à Gloria. Vers les dernières chapitres, l’identité du meurtrier était assez évidente, mais je pense que c’était là le but de l’auteure ; il ne restait plus qu’à trouver des preuves solides pour qu’on puisse arrêter l’assassin.

La double narration est également très intéressante puisque pendant la majorité du roman, on ne sait pas qui est la jeune fille. Le suspense est donc à son comble (et l’auteure le maitrise très bien). Ajouté à cela une belle plume (pas trop surchargée), des personnages attachants, des révélations chocs et une petite immersion dans le monde des SDF… vraiment, j’ai passé un superbe moment à découvrir l’histoire d’Une baignoire de sang ! Moi qui suis fan des romans policiers qui changent du cadre habituel et qui sont réalistes, j’ai été servie !

Il me serait malheureusement difficile d’en dire plus sans spoiler. J’aurais aimé parler de ce roman pendant des heures et des heures, mais je veux surtout vous laisser le plaisir de découvrir ce superbe univers. Je vous recommande donc vivement ce livre ; il ne vous laissera certainement pas indifférent !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s