Chronique : Eden

Aujourd’hui, une petite chronique pour un petit roman de thriller, soit Eden. Une fois de plus, j’ai tout de suite été attiré par le résumé de ce roman, qui promettait une belle histoire et beaucoup de plaisir !

Titre : EDEN

Auteur : Hayden Stapner

Genre : Mystère/Thriller

Maison d’édition : Éditions Alter Real

Nombre de pages : 156

Résumé : Alors qu’il est posté au pied de la Table Mountain pour observer d’hypothétiques O.V.N.I., Cliff Warham, journaliste dilettante, fils adoptif du rédacteur en chef d’un journal connu de Cape Town en Afrique du sud, secourt un blessé. L’homme est défiguré. Son visage est brûlé de façon effroyable.
Qu’est-ce qui a pu occasionner de telles blessures ?
A-t-il été victime d’une agression ?
Avant de perdre connaissance, l’homme prononce des paroles énigmatiques. Cliff se lance alors dans une enquête palpitante qui le mènera sur les traces d’un psychopathe, le Centaure.
Qui est ce mystérieux individu ? Pourquoi est-ce qu’il mutile ses victimes ? Comment les choisit-il ? Autant de questions qui mettront la vie de Cliff en danger, mais malgré les menaces qui pèsent sur sa vie, il persévère.
Car attraper le Centaure est devenu pour lui une obsession.

Pour l’acheter, c’est ici !

Mon avis

Alors, la lecture de ce petit roman a été très rapide et assez plaisante ; en une soirée, vous pouvez aisément dévorer tous les chapitres de ce thriller. Vous vous laisserez entrainer par cette enquête menée par un journaliste curieux où se croisent meurtre, course-poursuite et fou à lier.

J’ai beaucoup aimé le fait que l’antagoniste du récit soit un bibliophile, mais… fou ! Sans critiquer les croyants de quelconque mouvement, l’auteur nous amène dans la tête d’un fou qui a des visions et des envies plutôt étranges. Il est également très intéressant d’avoir le point de vue du journaliste et de cet antagoniste. Cela ajoute au suspense que dégage le récit.

En revanche, la petite taille de ce roman a eu des impacts négatifs sur ma lecture. On en sait très, très peu sur le personnage du journaliste, qu’on suit pourtant la majorité du temps, et il est difficile de s’identifier à lui parce que c’est un parfait inconnu pour nous. Également, les péripéties s’enchainent rapidement, sans réels entractes, ce qui donne cette impression de précipitation. Je pense que prendre plus de temps entre les différentes actions aurait permis d’accentuer le suspense du thriller et de mieux nous identifier aux personnages !

Alors, pour moi, ce fut une lecture très divertissante (d’autant plus que le récit se déroule en Afrique du Sud !). C’est un petit thriller qui se lit rapidement et qui nous change les idées en ces temps difficiles, malgré le fait que l’histoire soit précipitée. Je conseille aux amateurs de thriller !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s