Chronique : Cogito

On se retrouve aujourd’hui pour une chronique sur ma toute dernière lecture personnelle, et je suis sûre que vous allez l’adorer !

Titre : Cogito

Auteur : Victor Dixen

Genre : Science-fiction

Nombre de pages : 544

Maison d’édition : Robert Laffont, Collection R

Résumé : Un don du ciel…
Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n’importe qui en génie.
…ou un pacte avec le diable ?
Pour les vacances de printemps, Roxane s’envole pour les Îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l’intelligence artificielle pour « améliorer » la substance même de l’esprit humain est-elle vraiment sûre ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?
Demain, l’intelligence artificielle envahira toutes les strates de la société.
L’ultime frontière sera notre cerveau.

Pour l’acheter, c’est ici !

Mon avis

Dire que j’ai adoré Cogito est un euphémisme. J’ai passé 3 superbes soirées scotchée au roman, dévorant avec avidité les pages. Vraiment, c’est une lecture qui m’a fait passer de très bons moments et c’est pourquoi je vous conseille, dès le début de cette chronique, à l’acheter.

Il faut dire que je l’ai acheté sur un coup de tête. Il y a quelques mois, en passant dans une librairie, j’ai décidé de le prendre, sans lire le résumé, parce que ça faisait un moment que je voyais la couverture sur Internet et elle m’intriguait beaucoup. Et comme j’avais déjà lu la saga Phobos, que j’avais beaucoup aimé, je savais que Cogito allait me plaire.

Je ne me suis pas trompée !

J’ai tout de suite accroché au style d’écriture de l’auteur, un auteur français, qui plus est. Et comme Cogito est un roman de science-fiction, mon genre préféré, je ne pouvais qu’accrocher au livre !

On nous plonge rapidement dans la peau de Roxane, une jeune femme de dix-huit ans qui se cherche. Dans une société où les ouvriers se font remplacer par les robots, Roxane ne sait pas que faire de son futur, entre la délinquance et une vie de famille difficile. Mais elle réussit à décrocher une bourse pour un stage dans les Îles Fortunées afin de tester un *traitement* pour augmenter son intelligence. Et bien entendu, le séjour ne se passera pas comme prévu…

Victor Dixen nous offre ici un formidable roman de science-fiction traitant des robots, des avancées technologies et de l’intelligence artificielle ; des sujets dont on parle de plus en plus souvent. On comprend tout de suite que le roman ne sera pas du même type que Terminator ou I, Robot parce que l’intelligence artificielle n’est pas le maitre de la société, mais elle prend une bonne partie de l’histoire. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur a traité le sujet et toutes les informations qu’il nous a données. Ce qui est intéressant, c’est que les informations ne sont pas uniquement là pour rendre l’histoire crédible et nous permettre de comprendre le récit, mais aussi pour nous informer sur notre futur à nous. Vraiment, ce côté plus intellectuel est très intéressant et agréable à lire.

Le scénario tout entier est extrêmement intéressant. On prend le temps de nous montrer la vie de Roxane dans la société, sa vie de boursière aux Îles Fortunées et ensuite vient l’action. Du coup, on ne s’ennuie pas un seul instant parce que l’auteur nous parle de toutes les facettes de son univers. Bien sûr, j’aurais aimé avoir un deuxième tome pour connaitre la suite des aventures de Roxane dans son nouveau rôle, mais c’est déjà fantastique.

On s’attache aussi très facilement aux personnages qui viennent d’un peu tous les milieux de cette société futuriste. Et même si la plupart des jeunes adultes sont riches, ils sont loin d’être tous le stéréotype de l’héritier riche. Encore une fois, Victor Dixen réussit à rendre ces personnages ni tout blancs ni tout noirs, mais nuancés… et donc, humains. On prend plaisir à les voir évoluer, mais si on lève quelquefois les yeux au ciel devant certaines erreurs des personnages. En tout cas, mention spéciale au personnage de Roxane, que j’ai vraiment aimé !

Les amoureux de romance seront peut-être déçus parce qu’on ne retrouve pas d’histoire d’amour en avant-plan, mais soyez rassurés ! La romance ne manque pas du tout au roman, il y a assez d’action pour assouvir votre soif d’aventures… et si jamais vous voulez quand même de la romance, eh bien, il y a quelques petites romances/débuts de relation amoureuse pour vous mettre les étoiles dans les yeux.

Et que dire de la plume ! Victor Dixen a une très belle plume, qui exprime bien les réflexions du personnage ainsi que l’action. Les passages plus poétiques n’alourdissent pas ce roman de science-fiction, mais le rendent encore meilleur (et il l’est déjà, excellent !).

Mention spéciale également aux différentes pages noires qu’on retrouve dans le roman. Ce sont des romans qui nous montrent des schémas, des cartes et des dessins, et franchement, ça rend la lecture très dynamique. J’avais toujours hâte de découvrir la prochaine page noire puisqu’elles sont très intéressantes et bien réalisées.

Pour moi, Cogito est définitivement le meilleur roman que j’ai lu depuis le 1er janvier 2020. Ce roman de science-fiction est un coup de cœur immense, de par son écriture, ses personnages, son histoire, son univers, ses rebondissements et ses messages puissants. Parce que lire ce livre, ce n’est pas seulement se divertir, c’est s’instruire et voyager dans un monde futuriste peut-être pas si lointain… Je vous encourage vraiment à le découvrir parce qu’il vaut la peine et que vous passerez un excellent moment ! Et puis, moi, je me mets à la lecture de son dernier roman !

3 commentaires sur “Chronique : Cogito

  1. J’ai acheté les deux, Cogito et Extincta. J’ai beaucoup aimé Cogito, le message qu’il véhicule et les personnages, mais je n’ai pour autant pas eu le coup de coeur que tout le monde a eu pour ce roman. Je compte lire Extincta et probablement Phobos par la suite 🧡

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s