Qui est Julie Thomières ?

Aujourd’hui, on parle avec Julie Thomières, l’auteure de Entre les Vagues, une romance qui sortira le 31 janvier 2020 en numérique. Avant de vous présenter ma chronique de son livre, pourquoi ne pas lui laisser la chance de se présenter ?

  • Peux-tu te présenter ?

Oui, bien sûr ! Je ne sais pas faire de présentation originale, alors je vais rester dans le classique : je m’appelle Julie, j’ai 19 ans. En général, on me surnomme Lili. Je suis auteure et, depuis peu, correctrice-relectrice professionnelle. J’adore manger, la gourmandise et moi, c’est une longue histoire d’amour, je crois. Je suis une acheteuse compulsive ; je précise : de livres, de peluches et de tout ce qui est en rapport à Disney.

  • Quelles sont tes passions ?

Je suis passionnée par beaucoup de choses, mais ce qui prime, c’est l’écriture, la lecture, la natation et le rugby. Ce sont les quatre éléments principaux de ma vie. J’ai façonné mon univers dans le monde des livres grâce à ma mère, c’est elle qui m’a donné l’amour de la lecture et, en réalité, au fil des années, lire est devenu plus qu’une passion, chaque roman est une opportunité de voyager, de quitter durant quelques pages la réalité, et écrire a immédiatement été mon refuge, un moyen de respirer, d’accéder à un semblant de liberté. C’est mon père qui m’a transmis ce besoin de nager et cette admiration pour le ballon ovale. En gros, tout est une histoire de famille. Sauf les peluches, je suis vraiment la seule fada de peluches chez moi… (oui, au stade où j’en suis, on peut compter ça comme une passion).

  • Avant d’écrire sur Wattpad, écrivais-tu ?

Oh oui ! Si je ne me trompe pas, je me suis inscrite sur Wattpad en 2014, mais j’écrivais déjà depuis quelques années. Je ne saurais pas dire avec exactitude le moment où j’ai commencé, mais ce qui est sûr, c’est que même avant mes 10 ans, je commençais à griffonner des mots, des phrases… Ce n’était peut-être pas fameux, mais ça avait le mérite d’exister !

  • Comment as-tu découvert Wattpad et pourquoi as-tu décidé d’y rester ?

Pour être honnête, je ne m’en souviens plus. Je sais juste que j’ai commencé à partager mes écrits sur Ask. J’écrivais des poèmes, des textes et je les y publiais. C’est à onze-douze ans, quand je me suis lancée à écrire des romans, que j’ai entendu parler de Wattpad ou qu’on me l’a conseillé et je me suis dit que ça pouvait être une bonne expérience. Au départ, j’étais sur la plateforme avec des amis du collège, puis j’y suis restée parce que j’ai connu un petit succès avec l’une de mes histoires, alors ça m’a encouragé à continuer l’aventure. De plus, Wattpad m’a permis de rencontrer des gens, d’échanger avec d’autres auteurs, d’autres lecteurs, et pendant une longue période, ça a été mon moment d’évasion.

  • Quel est ton avis global de cette plateforme d’écriture et de lecture en ligne ?

Je ne connais pas trop le Wattpad actuel puisque je n’y vais plus depuis plusieurs mois, mais d’après mes quelques années d’expérience, je peux retenir de très bonnes choses ! J’ai pu échanger avec beaucoup de monde, notamment pour quatre de mes romans, dont Entre les vagues. Au-delà de partager mes écrits et de découvrir d’autres histoires, Wattpad m’a donné l’opportunité de faire des connaissances, d’obtenir des conseils, d’apprendre des autres, de me trouver en tant qu’auteure… Je suis très heureuse de m’y être inscrite ; toutefois, je mentirais si je disais que ça me manque. Ça ne me convient plus, que ce soit en tant qu’écrivain ou que lectrice. En plus de ça, je trouve que l’insécurité face à la menace du plagiat pèse beaucoup ces derniers temps, alors je préfère m’en tenir loin, pour l’instant en tout cas, peut-être que j’y reviendrai un jour.

  • Lis-tu sur Wattpad ? Pourquoi ?

Non, plus maintenant. Je peine très souvent à lire autrement que sur papier, même pour des romans qui me passionnent, alors c’est compliqué sur écran. En plus, comme je ne vais plus sur Wattpad, même pour écrire, je n’y lis plus non plus.

  • Est-ce qu’Entre les Vagues est ton premier roman ?

Non, loin de là. Je ne tiens pas les comptes, mais il y en a eu une bonne dizaine avant lui, ceci-dit, ils ne sont pas tous terminés. Par contre, c’est bien le premier qui est édité !

  • Comment en as-tu eu l’idée ? Comment a commencé cette belle aventure ?

Comme j’aime à le dire lorsqu’on me pose la question, l’idée d’un roman qui évoque la natation m’est venue pour l’amour de ma passion. J’ai nagé en club de 2010 à 2015 avant d’arrêter de façon très subite et radicale, pourtant j’aimais toujours ça. Ça a été douloureux de quitter les bassins, de jeter les maillots au fond d’une boîte, de tourner le dos aux piscines, mais cette coupure m’a été essentielle pendant un moment. Quand j’ai commencé Entre les vagues, c’était dans le but de renouer avec l’eau, parce que je sentais le besoin de retrouver ce contact, mais je n’arrivais pas à y revenir physiquement, alors j’ai voulu l’écrire. Toutes les descriptions que vous pouvez y découvrir, je les vivais avec mes personnages. Je n’ai qu’à fermer les yeux et je ressens encore toutes ces sensations que me procuraient chaque mouvement, chaque respiration et chaque goutte d’eau. C’est comme ça que le tout début de l’histoire est né, parce qu’il m’était devenu presque vital de retrouver cette partie de moi que j’ai rejetée il y a quelques années déjà.

  • Quels messages veux-tu faire passer dans ce roman ?

Qu’il faut croire en ses rêves et se donner les moyens de les atteindre, même si un élément ou une accumulation de mauvaises choses nous fait croire que c’est impossible, nous amène à douter, ou pire, nous pousse à abandonner. Qu’il ne faut pas perdre espoir. Qu’on ne devrait pas se laisser dicter nos projets d’avenir et nos désirs par les autres, même s’il s’agit de nos proches, qu’on doit être soi-même, porter fièrement nos valeurs, même si ça doit déplaire à la majorité de notre entourage. Que l’effet de groupe peut facilement mener à tenir des propos ou avoir des actes aux conséquences désastreuses et déplorables, même quand on ne les pense ou ne les conçoit pas. Que l’isolement et la solitude ne sont pas forcément des choix et qu’ils cachent souvent des choses graves. Que les traumatismes déglinguent les gens, mais pas tous de la même façon. Que chaque parcours est unique, même s’il peut nous sembler que non. Que parfois, quand on vit une terrible épreuve, on a besoin de quelqu’un pour apercevoir la lumière au bout du tunnel. Qu’on peut demander et appeler à l’aide sans honte, parce qu’on n’a pas à être seul, même quand tout se passe bien.

  • Pourquoi voulais-tu éditer ce roman ?

Pour tout avouer, j’ai envoyé mon manuscrit sur un coup de tête. Quand j’ai vu les résultats du concours Stars Contest 2019 sur Wattpad, qu’Entre les vagues est arrivé 1er dans la catégorie romance et a été élu coup de cœur du jury, je me suis dit que je pouvais aller plus loin avec Lison et Tristan, que cette histoire méritait peut-être de poursuivre l’aventure en dehors de la plateforme et qu’il fallait que je lui donne sa chance.

  • Comment as-tu réagi lorsque tu as su que ton roman allait être édité ?

Je me souviendrai toujours du moment où j’ai reçu le tout premier mail de Violaine. Pour la petite histoire, j’étais partie marcher avec ma mère, elle voulait me faire découvrir un champ de marguerites qu’elle avait trouvé en haut d’une colline et c’est en arrivant à cet endroit que j’ai sorti mon portable. À la base, je voulais juste prendre ma maman en photo, parce qu’elle était comme une enfant au milieu des fleurs, et j’ai vu la notification du mail. Je crois que c’était vraiment comme dans un film. En le lisant, je n’entendais plus rien autour de moi. J’ai eu du mal à comprendre que c’était réel. Je crois que la première chose que j’ai dit c’est : « Maman, j’arrive plus à respirer… », j’ai vu flou. J’ai dû rafraîchir ma boîte mail au moins une dizaine de fois avant de me mettre à danser dans le champ et de prendre ma mère dans mes bras. Il m’a quand même fallu un sacré long moment avant de le réaliser. Une part de moi était convaincue que ce n’était qu’une blague et que j’allais finir par redescendre de mon nuage…

  • Outre le spin-off, as-tu d’autres projets de roman concrets ?

Oh que oui ! Plusieurs, dont certains qui étaient aussi postés sur Wattpad. J’ai une collection de romances psychologiques sur laquelle je projette de me pencher bientôt, elle comporte six tomes ; six couples et six histoires. Une duologie qui est en cours de réécriture ainsi que d’autres projets que je mène dans l’ombre et auxquels je prévois de me consacrer après le reste.

  • Et un dernier mot pour les écrivains qui rêvent d’être édités un jour ?

Accrochez-vous à votre rêve. Ne perdez pas espoir, continuez d’écrire, de croire en vos personnages, votre ou vos histoires, votre voix, vos mots, vos messages. Peu importe le temps que ça prend, ne lâchez rien et préservez ce désir, cette ambition. N’hésitez pas à demander de l’aide surtout, à vos proches, à des inconnus, à d’autres auteurs, à des lecteurs, échangez, communiquez, partagez, observez, vous parviendrez à votre but. Et n’oubliez pas : si vous recevez un ou plusieurs retours négatifs, ne soyez pas défaitistes, persévérez. Un non ne résume pas votre talent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s