Chronique : Pour mieux te détruire

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd’hui pour une autre chronique honnête !

Titre : Pour mieux te détruire, Tome 1

Auteure : Ellen Stuart

Maison d’édition : Lips & Co

Genre : Romance

Nombre de pages : 456 pages

Date de publication : 25 janvier 2020

Résumé : La majorité approche, la rentrée à l’université également. L’avenir est plein de promesses, mais la réalité rattrape bientôt Marie et sa petite vie bien rangée. Tout ce qu’elle pensait acquis s’envole en fumée, sans compter sur ce type prétentieux et arrogant qui prend un malin plaisir à l’humilier chaque fois qu’il la croise à la fac. Pire encore ! Sa mère lui annonce qu’elles vont devoir partager leur intimité avec son nouveau petit-ami et son fils… ce type. Que feriez-vous si l’objet de votre colère devenait soudain votre colocataire ?

Pour l’acheter, c’est par ici !

Mon avis

Premièrement, je tiens à remercier Lips & Co de leur confiance.

Alors, pourquoi j’ai décidé de chroniquer ce roman ? Eh bien, je dois avouer que j’ai été rapidement attirée par la couverture, que je trouve très belle. Simple, mais très belle ; elle a accroché mon regard ! Ensuite, j’ai lu le résumé qui m’a intéressée ; ce genre d’amour interdit/impossible, c’est un peu mon dada, pour être honnête. Et comme je connaissais l’auteure de nom sur Wattpad, je me suis dit : pourquoi pas ?

Après ma lecture, je dois avouer que je suis plutôt mitigée. Pour moi, il y a deux éléments importants pour un roman : l’histoire (la partie de l’auteure, en somme) et la forme (les erreurs, les répétitions, les règles de ponctuation et tous ces petits problèmes qui peuvent sembler peu importants mais qui impactent énormément la lecture). Le premier m’a convaincue, mais pas le deuxième.

Au niveau du contenu, le début, soit le premier chapitre, est super intéressant. J’ai adoré faire la rencontre de Marie, une jeune étudiante de mon âge. Déjà, dès le début, j’ai pu m’identifier au personnage principal, et c’est franchement super. Sa rencontre avec l’autre connard, Will, ne se fera pas attendre… et vous allez le détester au premier coup, je vous le garantis. L’auteure a vraiment réussi à faire de ce personnage un garçon aux allures détestables et même si vous vous doutez que sa méchanceté ne vient pas de nulle part, il est impossible pour vous de ne pas le détester au premier abord.

Mais vous n’êtes sûrement pas au bout de vos peines, avec ce Will. En effet, il s’agit du fils du nouveau beau-père de Marie. Les deux devront cohabiter alors qu’il se se détestent… Une relation qui semble vouée à l’échec, mais il se pourrait bien que vous soyez surpris…

Côté histoire, je me suis vraiment laissée emporter. Pour une moi, une histoire n’a pas besoin d’être un renouveau total, mais doit nous intriguer, nous captiver et ne pas reprendre les mêmes codes déjà tout-faits de sa catégorie (ici romance). Pour moi, c’est réussi ! Les personnages sont bien travaillés, pour la plupart.

Malheureusement pour moi, je suis pas arrivée à me glisser dans le roman et à vivre l’histoire avec les personnages. Pourquoi ? Eh bien, à cause de la forme du roman qui m’a perturbée pendant ma lecture et qui m’a, très honnêtement, fait grincer des dents à plusieurs reprises. Il y a énormément de virgules manquantes, ce qui peut rendre quelques phrases difficiles à lire. La ponctuation autour des interpellations est d’ailleurs assez hasardeuse. On doit habituellement mettre une virgule avant et après l’interpellation ; parfois, il n’y a aucune virgule, parfois seulement une, parfois les deux. Je suis consciente que, étant correctrice, ce sont des détails qui sautent aux yeux pour moi. Mais en tant que lectrice, j’ai été dérangée par quelques confusions ou/ et plusieurs répétitions. D’ailleurs, le mot *puis* est très souvent répété et le verbe faire est sur-utilisé. Ces problèmes de forme m’ont malheureusement empêchée d’apprécier l’histoire à sa juste valeur.

En bref, ce roman est divertissant et rempli de personnages intéressants, mais manque de relecture au niveau de la forme !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s