Mon Paradis Perdu

Hello !

On se retrouve déjà pour une nouvelle chronique ; une pépite que j’ai dévoré en une seule soirée !

Titre : Mon paradis perdu

Auteure : Jessica Miras

Maison d’édition : Butterfly Éditions

Nombre de pages : 346

Genre : Romance

Résumé :

Que ressent-on lorsque l’on tombe nez à nez avec son amour de jeunesse, celui qui n’a jamais vraiment quitté notre cœur ?

Des années qu’ils ne se sont pas vus.

Des années qu’elle tente de l’oublier, de se construire une vie.

Quand Madeleine croise par hasard son premier amour, Tristan, sa vie bascule. Son passé remonte à la surface, son présent se fissure, son avenir laisse entrevoir de nouvelles portes, inattendues, bouleversantes.

Jusqu’où est-elle prête à aller pour recoller les morceaux d’un puzzle qu’elle croyait brisé à tout jamais ?

Pour l’acheter, c’est ici !

Mon avis

J’ai tout de suite été attirée par le fait que l’histoire se concentre autour d’un amour de jeunesse dont les deux personnes se retrouvent. C’est mon petit péché mignon, alors il est évident que je me suis jetée sur cette lecture quand je l’ai vue !

Je n’ai pas été déçue, c’est le cas de le dire ! Avec une plume simple, mais magnifique, l’auteure arrive parfaitement à nous faire ressentir les émotions de ces personnages principaux, notamment Madeleine dont je me suis sentie très proche. Au début du roman, on ne comprend pas tout puisque l’auteure ne nous donne que des bribes d’informations, mais on arrive tout de même à s’identifier en quelque sorte à Madeleine et à vivre ce qu’elle vit. C’est vraiment ce qui m’a permis d’accrocher parce que, pour moi, le lecteur doit vivre le récit et non le lire : mission réussie !

Ce que j’ai aimé aussi, c’est que l’auteure ne s’empresse pas de nous donner tous les secrets de son roman dès les premiers chapitres du livre. Elle distille les informations et, franchement, le suspense est à son comble ! On pense deviner quelques trucs, mais on en est jamais sûrs, et ça ajoute un côté très intéressant. On ne peut pas arrêter notre lecture, on veut en savoir plus, toujours plus ! C’est d’ailleurs ce qui est arrivé dans mon cas ; j’ai commencé ma lecture et je n’ai pas réussi à le déposer avant d’avoir lu le dernier mot.

En vérité, ça fait longtemps qu’une romance ne m’a pas autant captivée. Bien sûr, nous avons tous des coups de cœur, mais aucun ne m’a tenue en haleine autant. Et surtout, la superbe plume et les magnifiques descriptions de l’auteure m’ont permis d’entrer dans le roman facilement, ce qui n’est pas toujours le cas. On voit, en effet, que rien n’a été négligé : descriptions superbes, forme irréprochable, personnages attachants et réalistes et surtout, rebondissements réalistes.

Petit spoiler dans ce paragraphe. Ce que j’ai adoré, comme dit plus haut, c’est le réalisme de cette romance. Après avoir vécu un amour de jeunesse fort, les deux protagonistes auraient pu s’entendre du premier coup et revenir ensemble. Ça aurait été mignon, mais certainement pas réaliste, et c’est malheureusement la voie que plusieurs auteurs (qui écrivent ce genre de livres) prennent. J’ai été ravie de constater que tout ce qui a suivi leur rencontre n’a pas été facile, ni de tout repos. Oui, on aimerait que ça le soit, moi y compris, mais c’est plus intéressant et plus crédible que ça ne le soit pas. Bravo à l’auteure !

Et finalement, parlons des personnages ! On ne peut certainement pas écrire une chronique sans parler des personnages, qui sont tous très attachants. Mention spéciale à la vieille dame avec qui Maddy parle parfois ; j’ai trouvé leurs discussions très enrichissantes, intéressantes et elles ont beaucoup apporté au roman. Pour moi, c’est un oui !

Tout comme les autres personnages… même si j’avais envie de détester un ou deux personnage(s), je ne le pouvais pas. En effet, aucun personnage n’est ni tout blanc ni tout noir, chacun d’eux est humain. C’est quelque chose qui ressort beaucoup du roman, et c’est l’une des (nombreuses) raisons qui font en sorte que j’ai adoré Paradis Perdu. On s’attache aux personnages, on rit avec eux, on pleure, on sourit, on se met en colère et on leur crie après de frustration, mais finalement, quand on ferme le bouquin, on est satisfait de notre lecture.

Vous l’aurez compris, cette histoire a été un coup de cœur pour moi, et il le sera certainement pour vous ! Vous ne POUVEZ PAS passer à côté de son roman, vous manquez quelque chose !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s