Chronique : Pour Toi

C’est la première fois que je lis un roman de cette maison d’édition, même si je connais quelques auteurs de la ME de nom. Et j’ai bien aimé ma première expérience ! Ce ne sera pas ma dernière lecture, ça c’est sûr !


Titre : Pour Toi

Auteure : Julie Daguette

Genre : Romance/action

Maison d’édition : Butterfly Éditions

Nombre de pages : 187

Résumé : Suite à une déception amoureuse, Younes Taleb, patron du bar le Week, ne vit plus que pour son business. Son gang, les One, est devenu sa priorité. Sa vie. Les femmes, il a assez donné. Pour Rachel Nodon, sa famille compte plus que tout. Sauver son frère, Nell, des griffes du chef du gang des One est son combat. Quitte à vendre son âme au diable. Mais quand cette dernière pousse les portes du Week, leurs certitudes volent en éclats. Alors que l’un et l’autre pensent avoir la situation en main, un regard, un deal et tout dérape. Au-delà de la passion qui les anime, entre complots, vengeance et trahison, arriveront-ils à s’en sortir sains et saufs ?

Pour l’acheter, c’est ici !

Mon avis

Un roman court, certes, mais il ne manque pas d’action ; ça, c’est certain ! L’auteure nous amène dans le monde des gangs de rue, avec drogue, boisson, violence, prostituées et voyous. Certains sujets crus, et violents, sont également abordés, sans qu’on aille dans l’excès. J’ai adoré l’équilibre de ce côté-là. C’est suffisant à ce qu’on comprenne dans quel environnement nos personnages évoluent ainsi que sa cruauté.

Nos deux personnages principaux sont très intéressants, même si je dois avouer que j’aurais aimé en savoir plus sur la vie de Rachel en dehors de sa famille et de sa vie avec le gang. Je trouve que ce côté a été mis de côté, et c’est dommage, parce que ça aurait été très intéressant. Mais ce que j’aime le plus de Rachel, c’est qu’elle n’est pas cette petite apeurée qui se rend voir le chef de gang et qui pleurniche à chaque occasion. Oh que non. Elle est forte, sarcastique, mais a aussi des défauts. En tout cas, son fort caractère fait changement, et j’ai beaucoup aimé sa relation avec Younes, dès le début.

Parlons-en, de ce fameux Younes ! Premièrement, j’aime beaucoup ce personnage parce qu’il est différent du blanc bad boy chef de gang. Il a des origines différentes et est un peu contrôlé par son père. Mais aussi, derrière son cœur de pierre, il y a un vrai cœur. Personne n’est tout blanc ou tout noir, et c’est un des nombreux aspects que j’ai appréciés de cette romance. De plus, cet aspect de lui rend l’évolution de sa relation avec Rachel très crédible.

En résumé, une histoire avec un chef de gang et une femme très crédible, qui se détourne complètement des clichés pour atteindre le réalisme. Et avec brio !

En revanche, malgré la beauté de cette histoire, il y a un point qui m’a chipotée. Je trouve qu’il manque de descriptions au niveau du passé de Rachel, de sa vie présente, des émotions de nos deux personnages et un peu au niveau des lieux. J’aurais aimé que l’auteure s’attarde un peu plus sur les descriptions au lieu d’aller directement vers l’action. C’est le seul ingrédient qui me manquait pour que je vive les émotions des personnages et me représente les quelques lieux. Je pense qu’ajouter des descriptions à ce niveau-là aurait pu éviter cette impression de *l’histoire va trop vite*.

Cependant, l’auteure a réussi à m’emporter dans son univers. La plume est simple, mais très fluide ; et entre vous et moi, je raffole des plumes simples, qui vont à l’essentiel. Elle manie très bien les mots, les phrases, les dialogues et, surtout, les fins de chapitre. Je dois vous avouer avoir angoisser à plusieurs reprises…

Parce que, oui, l’auteure est sadique ! Mais ça fonctionne à merveille avec l’univers qu’elle a créé. Il n’aurait pas été crédible que les quelques personnages qui meurent au travers du récit restent en vie, ça ne serait pas cohérent avec le roman. Mais merde, que la fin fait mal ! On se dit que l’auteure ne peut pas faire ça, qu’elle aime ses petits lecteurs… eh bien, elle nous plante un couteau dans le cœur, ça c’est sûr.

Julie Daguette nous aura donc faire vivre un tas d’émotions différentes, allant de la peur à la joie et de la tristesse à l’euphorie. En quelques pages, elle réussit à nous accrocher à son univers, qui manque un peu de développement, mais qui reste très bien travaillé et réaliste. Cette histoire contient tout ce qu’un lecteur désire : des personnages attachants, de l’action, des rebondissements inattendus, des dialogues captivants et une bonne romance, tout sauf niaise.

J’ai déjà hâte de lire un autre roman de cette auteure !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s