Wattpad : Qui est palomalarose ?

Hello !

Grande nouvelle avant de commencer : le blog est désormais partenaire des éditions Alter Real ! Merci à toute l’équipe de m’accorder leur confiance.

Sinon, aujourd’hui, nous parlons avec une auteure wattpadienne !

Présentation

– Peux-tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle Paloma, j’ai vingt ans et je suis étudiante en anthropologie.

– Depuis quand écris-tu ?

J’écris depuis que je sais écrire. Ma première vraie nouvelle date du CE2, une histoire où un enfant se fait adopter par des loups dans une forêt. Depuis j’écris tout le temps, quotidiennement.

– Pourquoi écris-tu ?

J’écris parce que pour moi c’est un besoin fondamental. Je ne vois pas ma vie sans l’écriture. C’est important pour moi de poser des mots sur des sentiments, des couleurs, des vies.

– Pourquoi avoir décidé de publier sur Wattad ? Que t’apporte cette plateforme ?

Je suis tombée par hasard sur Wattpad quand j’étais au collège (ce qui remonte à très loin). Au début je n’avais pas de compte et je lisais juste quelques histoires. Et puis c’est en troisième, que j’ai décidé de m’inscrire officiellement sur cette plateforme ! Elle offre beaucoup de visibilité et il y a un espace commentaire qui est vraiment tip top (sérieusement surligner une phrase et pouvoir la commenter, c’est vraiment du grand génie, vous ne trouvez pas ?). Cette plateforme m’aide à assumer mes écrits et à faire partager mes points de vue. C’est vraiment une révolution cette application, même si je trouve que niveau plagiat, il devrait y avoir plus de protection et de contrôle.

– Y a-t-il une histoire qui te tient plus à cœur que celles écrites ? Pourquoi ?

Sur mon profil, je n’ai qu’une histoire « Les poissons ne savent pas nager ».

Les poissons ne savent pas nager

Esther est sarcastique. Esther déteste le lycée. Esther hait le sport, les maths et les profs. Entre un père anarco-grognon, une mère complètement lunatique-intrusive, un frère surdoué et un beau-père collant, Esther écrit et parfois philosophe son quotidien de marmotte mortellement banal. Et en même temps Esther c’est la maladresse, c’est l’humour et l’ironie. Accompagnée de sa bande d’amis, Esther n’en a que faire du fléau de l’adolescence. Non elle, ce qu’elle veut avant tout, c’est sa liberté et gare à qui ose s’interposer!

– Pourquoi avoir choisi un tel titre pour ton histoire ?

Je ne peux pas trop en dire parce que ça risquerait de spoiler la fin de mon roman. Des lecteurs m’ont aussi demandé le rapport entre mon titre et l’histoire en elle-même et je ne peux que vous dire d’attendre la fin pour réellement bien comprendre. Alors je vous dis pour l’instant mystère et boule de gomme !

– Quels sujets y abordes-tu et pourquoi ceux-là ?

Esther vit dans une famille recomposée. Il était important pour moi de mettre en avant cette situation familiale qui est de plus en plus rependue en France. La physionomie de la famille change au fil du temps et je trouvais ça intéressant de présenter une nouvelle construction familiale.

J’aborde aussi comme sujet l’amitié, qui est vraiment pour moi, le lien le plus important dans une vie. Plus que l’amour. Dans l’amitié les traits sont flous, jamais bien définis, ce qui fait le charme de ce lien.

L’amour est aussi abordé sous toute ses problématiques : les ruptures, les premières fois, les moments maladroits, gênants mais aussi heureux.

Le système scolaire est aussi abordé : le système de notation, le sport et son lot de moqueries qui va avec (entre élèves, dans les vestiaires, sur le terrain), l’élitisme des mathématiques et les professeurs parfois hargneux et méchants.

Dans mon roman j’aborde aussi l’importance de la liberté. Et de la problématique des téléphones et des réseaux sociaux, qui sont un véritable contrôle social et qui ont un impact sur la vie, la liberté des adolescents.

Ce sont des sujets majeurs qui me tiennent beaucoup à cœur !

– Comptes-tu éditer ce roman ? Pourquoi ?

C’est mon rêve depuis petite et j’aimerais qu’il se réalise ! Alors oui j’aimerais publier mais ça ne tient pas qu’à moi mais bien aux maisons d’éditions haha !

Autres projets

– As-tu d’autres projets d’écriture ? Peux-tu nous en parler ?

Oui, j’ai un autre projet d’écriture ! J’adore les polars, les affaires criminelles et les atmosphères bien noires, lugubre et inquiétante. Donc vous vous en doutez, je compte écrire prochainement (à la fin de mon roman « Les poissons ne savent pas nager ») un polar bien frissonnant. Je ne vous en dis pas plus, mais j’ai vraiment hâte de vous montrer une de mes autres personnalités, un peu plus sombre.  Nous serons bien loin de l’humour et du sarcasme d’Esther !

Que lis-tu sur Wattpad ? Peux-tu nous mentionner quelques-uns de tes coups de cœur ?

Sur Wattpad, je lis énormément de choses variées ! Cela peut passer de la romance à des romans sanguinolents. Je conseille les écrits de Yppaah, ils sont si poétiques, si bouleversants. L’auteure a vraiment une plume singulière, propre à elle et ses mots sont frappants. Il y a aussi « Crépuscule sous les étoiles » de amélie _mr, un roman poétique et vraiment bien écrit. Les personnages sont très attachants et bien travaillés. « On dira que je suis toi » de Lys-Noir, une de mes lectures récentes et que j’ai adoré ! Ce roman vous prend aux tripes. « Les voyages forment la jeunesse » de la même auteure. Il y a aussi « Juste devant toi » de _headinthestars, un roman avec beaucoup de suspense, d’intrigue et d’action !

Si je peux conseiller, des livres papiers, parce que la lecture est une de mes passions (je vous mets mes petits trésors) : « Bandini » de John Fante ; « Jane Eyre » de Charlotte Brontë, « Les hauts de Hurlevent » de Emily Brontë, », « Sorcière, la puissance invaincue des femmes »  de Mona Chollet », « Ca » de Stephen King….il y en a tellement encore, mais voici une petite liste haha !

– Penses-tu qu’un jour les livres disparaitront au profit des papiers numériques ? Pourquoi ?

Je ne pense pas. Les livres papiers ne disparaitront pas, tout simplement parce qu’il y a de plus en plus de maisons d’éditions qui ouvrent. De nombreuses professions utilisent encore des livres en papiers : les chercheurs, les professeurs, etc. Pour moi, les livres ne disparaitront pas. Nous sommes d’ailleurs dans un pays où l’on a plus de librairies, et où le livre est classé sur un piédestal, alors je pense que c’est peu probable. J’ajouterais même que le livre est une approche physique et pas qu’intellectuelle. Mais après, c’est mon avis !

En conclusion

– Aurais-tu un conseil pour les débutants en écriture ?

Écrire sans avoir peur du jugement ou autre. Écrire ce qu’ils aiment, ce qui les anime. Écrire par amour des mots et des lettres. Et aussi un conseil important, de faire attention aux plagiats et de ne pas plagier. C’est important de respecter les écrits des autres, et de protéger ses histoires en y mettant le fameux CC.

Plusieurs jeunes écrivains de Wattpad désespèrent parce qu’ils n’ont pas assez de vues, que leur dirais-tu pour les encourager ?

On s’en fiche des nombres de vues ! Le plus important, c’est d’écrire ce que l’on aime et de se sentir épanoui dans ce que l’on fait !

– Un petit mot pour la fin ?

Merci déjà de m’avoir interviewée, c’est très gentil à toi ! Merci à ceux qui m’ont lu et surtout un grand merci à mes lecteurs, qui m’envoient toujours de gentils commentaires, qui votent, qui prennent le temps de m’écrire leurs ressentis sur mon histoire. Un grand merci aussi à mes amis, qui me soutiennent dans ce que je fais ! Merci à Anthony qui corrige et qui a toujours un regard bienveillant. Et un grand merci à ma mère, mon père, mon frère, Paolo… qui croient en moi et en mes écrits.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s