Wattpad : Qui est headinthestars ?

On se retrouve encore pour une présentation d’une auteure watpadienne qu’on adore tous !

  • Peux-tu te présenter brièvement ?

Je suis une jeune auteure qui bataille aux côtés des mots pour leur donner un sens, de la musique hurlant dans mes écouteurs, ma tête dodelinant en rythme.

Je danse mes rêves, je laisse les fous rires, les crises de larmes et de colère forger la personne que j’aspire à devenir.

Mes quinze courtes années ne laissent pas présumer une grande expérience dans le monde de l’écriture, et c’est pour cette raison que j’ai envie d’apprendre, j’ai envie de voir des étoiles s’illuminer dans le regard des gens encore beaucoup, beaucoup de fois ; j’ai envie de voir des phrases s’entrechoquer à la surface de mon clavier encore très, trop longtemps.

Quelques informations sur moi : je joue de la batterie depuis un petit bout de temps maintenant ; et les rythmes, la musique en général, ça me fait tellement extérioriser. Je chante, parfois.

Je fais aussi du théâtre, et je suis passionnée au point que je pourrais passer mes après-midis entières à endosser mille personnages, à vivre quatre millions de vies différentes, si c’était possible.

J’ai besoin d’être quelqu’un d’autre pour devenir moi-même.

  •  Depuis quand écris-tu ? Pourquoi écris-tu ?

Certaines personnes écrivent depuis qu’elles savent tenir un crayon entre leurs doigts : ce n’est pas mon cas. J’écris depuis deux ans, un an beaucoup plus activement.

Pourquoi j’écris ? Pour vivre, je suppose. Parce que je n’imagine plus ma vie sans l’écriture, parce que ça s’est ancré profondément en moi et que ça ne ressort plus de ma peau, que ça s’accroche à mon ADN, parce que tout et rien à la fois, parce que c’est compliqué d’expliquer tout ce qui se passe à l’intérieur de mon corps lorsque j’écris.

Une citation qui résume ce tout et ce rien à la fois :

« Mais laisse-moi mon stylo, y’a pas moyen que je m’arrête
J’ai une envie d’écrire comme t’as une envie de cigarette
Et pour m’enlever ce désir je te demanderais de repasser »
Toucher l’instant de Grand Corps Malade.

La vérité c’est que la chanson tout entière m’a bouleversée et secouée dans tous les sens, parce qu’elle résumait l’écriture, elle mettait des mots sur ce qui n’en avait jamais eu pour moi. Allez l’écouter, je suis sûre que vous comprendrez.

  • Pourquoi avoir décidé de publier sur Wattpad ? Que t’apporte cette plateforme ?

J’ai commencé à publier entièrement sur un coup de tête, un coup de tête merveilleux qui a changé le cours de ma vie. C’est entièrement grâce à Wattpad que je continue d’écrire, et je ne remercierai jamais suffisamment les personnes qui me soutiennent au quotidien sur cette plateforme magique.

Ce qu’elle m’apporte… Tout, c’est une bonne réponse ? Parce que si c’est le cas, c’est celle que je choisis !

Ce « tout » englobe la motivation, les lecteurs, la bienveillance, les amis adorables, les rencontres, les personnes passionnées, les commentaires hilarants, ceux qui me mettent les larmes aux yeux.

Wattpad, c’est une immense famille, une sublime communauté de gens généreux, talentueux, et qui ne cesse de s’agrandir chaque jour un peu plus, réchauffant d’une force incroyable mon cœur.

  • Y a-t-il une histoire qui te tient plus à cœur parmi toutes celles écrites ? Pourquoi ?

Absolument pas ! Je les aime toutes, je suis absolument incapable de faire un choix. Elles ont leurs subtilités, leurs défauts et leurs qualités, mais elles mettent toutes en scène des adolescents qui se cherchent tant bien que mal au milieu du torrent de leurs vies opposées.

Mais, peut-être que dans quelques années, qui sait, mon regard aura complètement changé sur ma première histoire, peut-être que je la détesterai et que je ne voudrai même plus la relire.

La manière qu’on a de regarder nos écrits au cours du temps est complètement éphèmère, je crois.

Juste devant toi

En apparence, Eva est belle, intelligente, et déborde de rêves irréalisables.
En réalité, elle espionne pour le compte de l’agence la plus influente du pays : l’Association, celle-là même qui l’a recueillie alors qu’elle n’était qu’un nourrisson.
Eva est brisée, perdue à jamais dans une faute qu’elle ne peut pas racheter, dans une erreur irréparable.
Et si on changeait les règles du jeu ? Et si une nouvelle mission allait tout bouleverser ? Connaît-elle réellement son ennemi ?
  •  Tu écris depuis quelque temps l’histoire *Juste devant toi*. Peux-tu nous la présenter ?

Juste Devant Toi, c’est l’histoire d’une espionne, Eva, qui se retrouve embarquée dans une mission qui prendra une ampleur inimaginable. Au programme : amour, amitié, révélations et secrets ; vous n’aurez certainement pas le temps de vous ennuyer !

Cette histoire, je l’écris avec toute la force de mon âme, je mets tellement du mien dans sa rédaction, ses descriptions de sentiments, ses oui, ses non, ses adolescences tourmentées et ses tourbillons de pourquoi.

Cette histoire, elle me voit grandir trop vite, elle voit toute la joie et la haine qui me traverse l’esprit, elle voit mon écriture s’améliorer si rapidement au fil des chapitres…

Voilà pourquoi je l’aime si fort, pourquoi elle restera toujours retenue par des liens invisibles à ma chair, pourquoi je ne pourrai jamais la renier. Parce que cette histoire, c’est presque entièrement moi, en quelque sorte.

Et c’est beaucoup de vous, aussi.

  •  Quels sont les qualités et les défauts de cette histoire, à ton avis ?

Alors… Je vais tenter d’être objective, parce que c’est une question difficile. C’est compliqué de prendre du recul sur sa propre histoire, d’arrêter de voir des défauts là où les autres n’en voient pas.

Concernant les défauts, on m’a parfois reproché le manque de descriptions, le fait que les actions s’enchaînent parfois un peu trop brusquement. Mais j’essaye toujours de m’améliorer, je réécris les chapitres quand j’ai du temps.

Concernant les qualités, je pense que mes points forts sont les descriptions des émotions (j’adore les écrire), et le suspense ? Aha, plus sérieusement, j’adore faire suer mes lecteurs avec des fins brutales, des retournements de situation que personne n’attendait.

Après m’être jeté d’énormes bouquets de fleurs, je peux passer à la question suivante. *rejette exagérément ses cheveux en arrière*

  • À quel point l’avis de tes lecteurs est important pour toi, sur ce récit ?

Il va clairement falloir que je me canalise pour ne pas rédiger une énième lettre de remerciements envers mes lecteurs si adorables.

Leur avis est primordial ! C’est ce qui me permet de m’améliorer, et j’aurais eu tellement plus de mal sans eux. Ils m’encouragent, me donnent des conseils, relèvent mes erreurs, me font éclater de rire toute seule ou pleurer de gratitude (dans ces cas-là, je leur réponds par une avalanche de cœurs virtuels pour compenser ma frustration de ne pas pouvoir leur faire de gros câlins *snif*).

  • Y aura-t-il un autre tome ou c’est un one-shot ? Pourquoi ?

C’est un one-shot, et je pense que mon avis ne changera pas !

Il n’y aura pas d’autre tome pour la simple et bonne raison que je ne me vois pas rester trop longtemps avec les mêmes personnages. Bien sûr, je les adore tous, mais je sais que je ne trouverai pas le courage de m’engager dans une deuxième longue aventure avec eux… À un moment, il faut savoir les quitter. Sinon, je tomberai assez vite dans le gouffre insurmontable du forçage. Et je ne veux pas que ça m’arrive, l’écriture doit toujours rester un plaisir, pas une souffrance.

Mais, bien évidemment, les anciens personnages et histoires laissent toujours place à de nouveaux, tous beaux, tous neufs !

Headinthestars, une lectrice ?

  • Sur Wattpad, on te connait beaucoup en tant que lectrice engagée. Je pense ne pas me tromper en affirmant que tu aimes lire ?

Alerte, nous faisons face à un euphémisme, et de quelle taille ! La lecture a été programmée en moi depuis ma naissance ; j’ai vécu mon enfance entourée de contes, de récits fantastiques, de bandes dessinées, puis plus tard de romans. Ils m’ont façonnée tout entière.

Instant anecdote : quand j’étais petite, je dormais — littéralement — au milieu de livres, mon lit en était infesté ! Et dès que quelqu’un osait ne serait-ce que toucher un de mes livres, je piquais une crise de colère… Et c’est encore un chouia le cas aujourd’hui.

Alors, lorsque j’ai découvert Wattpad, ç’a été la révélation, le bonheur absolu ! Je dois avouer que j’ai malheureusement longtemps erré au milieu d’histoires… *hum hum* moyennement bien écrites, avant d’enfin trouver mon bonheur.

J’aimerais citer mes auteures chouchous de la plateforme, parce que je me dois absolument de leur apporter du mieux que possible tout le succès qu’elles méritent : @Lys-Noir ; @ninsworld ; @amelie_mr et @palomalarose !

Chers lecteurs de cette interview… Dès l’instant où vous avez lu ces lignes, vous êtes coincés ! Passage obligatoire par la case de leurs histoires respectives (et ça part en petit Monopoly des familles).

  • Quels sont tes genres de lecture préférés ?

Science-fiction/dystopie en première ligne de mire, romans pour adolescents en seconde, et je laisse le troisième rang aux romans fantasy et fantastiques !

  • Est-ce que tu t’inspires de tes lectures pour tes écrits ?

Bien sûr ! Je m’inspire dans le sens où l’on s’inspire tous de tout ce qui nous entoure pour écrire des histoires. Dans le sens où je tente de peindre des personnages hauts en couleurs, hauts en émotions et en cœurs qui battent comme un tonnerre inextinguible.

Alors, oui, ce sont des personnages qui ressemblent forcément à ceux qui vivent dans les récits des autres, parce que l’on s’inspire tous des personnes et des histoires qui nous entourent, c’est inévitable.

Mais toutes mes touches personnelles sont là, évidemment, je ne parle que d’inspiration, et de rien d’autre.

En conclusion

  • Aurais-tu un conseil pour les débutants en écriture ?

J’ai l’impression d’être une professionnelle quand on me pose cette question, alors que je suis moi-même encore « débutante » !

Je dirais donc… Si tu as envie d’écrire, lance-toi. Direct, comme ça, n’attends pas d’avoir l’approbation des autres, ne leur en parle même pas si tu n’en as pas envie.

Et écris. Pas forcément beaucoup, pas forcément tout le temps, mais écris ce qui te passe par la tête, les histoires que tu observes dans les regards, dans le regard des gens qui marchent au loin. Écris l’histoire que tu aimerais lire, écris la vie que tu aimerais vivre, écris dans ta tête, partout.

Écris jusqu’à ce que tu ne puisses plus respirer sans, jusqu’à ce que les mots bouillonnent et se forment en toi, jusqu’à ce qu’ils te hurlent de sortir et de se nicher sur ton carnet, ta page Word, peu importe.

Il n’y a pas de remède miracle, juste des « tu peux le faire, et tant pis si tu merdes » qui se dissimulent entre les recoins des phrases qui se heurtent et se disputent devant tes pupilles.

Écris encore, écris, écris, écris. Tu vas y arriver, c’est promis.

  • Plusieurs jeunes écrivains de Wattpad désespèrent parce qu’ils n’ont pas assez de vues, que leur dirais-tu pour les encourager ?

Moi aussi, ça m’arrive. Souvent, très souvent.

De désespérer parce que je perds mes lecteurs, parce ça ne marche pas autant que je le voudrais.

Accrochez-vous. On ne gagne pas tous ses lecteurs en un jour, on ne gagne pas tous ses abonnés en un jour.

Accroche-toi. Tu peux y arriver. Ça va aller. Lis, fais des échanges d’avis, participe à des concours, des projets, échange énormément avec tes lecteurs, parle avec eux quotidiennement, crée des relations.

Le plus important, c’est pas le nombre. C’est qu’une statistique au centre de tant d’autres, et même si parfois, ça fait du bien d’atteindre des pics de réussite, dis-toi que ce n’est que superficiel. La réalité, elle est là, dans les conversations avec les autres utilisateurs, dans les passions qu’on s’échange au coin d’un message, dans les promesses qu’on se fait pour y croire et espérer nos futurs. Ensemble.

C’est ça, Wattpad.

  • Un petit mot pour la fin ?

Ne marche pas droit devant toi. Bifurque à droite, à gauche, laisse parfois le hasard faire les choses, parce que, parfois, parfois, il a raison, tu sais.

Crois en tes rêves, toujours. Ouais, on atteindra peut-être pas tous les étoiles, on atteindra peut-être pas tous la lune. On aura essayé, au moins.

On l’aura fait, on aura cru en nos rêves. On s’en sera créé d’autres, on aura pas pris les chemins qu’on avait prévus, les routes qui nous étaient destinées au départ.

Mais, au fond, tu sais quoi ? C’est ça qui nous sauve, tous.

Parce qu’on aura vécu, bordel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s